Ordre des Druides

La Vérité à la Face du Monde

La Qualité prévaut toujours sur la quantité

Actualisé le 15 septembre 2016 e.v

 

Informations générales                                                         English translation

D'abord, pourquoi ce site?

Pour dissiper de nombreuses idées erronées sur notre réelle identité et permettre au lecteur honnête de ne point nous confondre avec les nombreux inconséquents ou imposteurs qui se prétendent abusivement Duides, à des fins souvent sordides, en étant loin d'en avoir les qualités tant spirituelles qu'intellectuelles.

Aussi pour dissuader tous ceux qui postulent chez nous et n'ont ni les qualités, ni les motivations nécessaires pour être acceptés parmi nous.

Ce qui peut en surprendre beaucoup: N'étant nullement prosélytes, nous recherchons avec rigueur la Qualité et non la Quantité.

Si vous croyez que les Druides sont des sorciers jeteurs de sorts, des pseudo-shamans aux rites ténébreux et aux recettes obscures, des mages jaloux de leurs pouvoirs occultes, comme le fait croire une littérature toute aussi peu sérieuse que certains charlatans, vous avez tout faux ! 

De même si vous croyez que nous sommes les grands maîtres d’une religion pleine de mystères et de secrets nébuleux, ou que nous sommes les tenants farouches d’un paganisme obscurantiste, voire les zélés beaulatons de quelques pratiques sataniques sordides. Pas plus que des gourous sectaires tentant d’imposer leur délire à des foules fanatisées…Si  vous êtes friands de ces pratiques immondes, vous n’êtes pas sur le site qui vous convient, passez votre chemin !

De même, si vous voulez venir chez nous parce que vous vous revendiquez comme païens, car ce concept typiquement discriminatoire est tardif (Période médievale surtout ) et notre Tradition est bien plus ancienne que toutes ces doctrines du désert. Elle ne saurait se définir selon les préjugés péjoratifs de certains tenants sectaires et intolérants de ces religions, sommes toutes bien récentes en fait. Notez que si nous ne sommes pas des tenants des dogmes chrétiens, nous n’en sommes en rien les adversaires, et laissons à chacun sa liberté, sous réserve de réciprocité, et d’en assumer la responsabilité pleine et entière.

 

Enfin, contrairement aux allégations mensongères et malveillantes de certains, nous ne sommes en rien impliqués dans quelque structure politique partisane que ce soit, contrairement à ceux qui nous calomnient si vilement sur  Wikipedia  notamment , où est évoqué en  référence de manières répétitives un ouvrage bien peu crédible écrit en tant que thèse par un prétendu "spécialiste des relations entre l'ésotérisme et les mouvements d'extrême droite" qui sert de justificatif à quelques inconséquents étalant leur profonde ignorance dans bien des domaines. Il suffit de taper dans la plupart des moteur de recherche le nom de l'auteur de ce brûlot tendancieux pour voir les engagements politiques partisans de cet individu et de son entourage pour être fixé.

Contrairement à ce qui a été prétendu sur cette page dont nous avons enregistré l’édition du 22/02/2013 :

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrais pour que vous puissiez le dire." (Voltaire)

 nous avons vu effacées quasi-instantanément  nos annotations et précisions dès qu’elles ont été publiées, avec le cynisme en prime d’un certain Kilith (= Kill it, autre pseudo qui cache qui ?) Cela rappelle plutôt la censure des dictatures…mais cette citation de Voltaire est tantôt apparente, tantôt disparue sans autre explication, ainsi que  la signature Bardolhodo. (Un pseudonyme, qui se cachait qui ? ….)  bon, certaines de nos corrections sont réapparues sans autres préavis....

La biographie de l'auteur de cette thèse est publiée sur le même site, qui n'est rien d'autre qu'un panégyrique qui, pour le moins, ne fait pas dans l'humilité. L’article, ainsi que d'autres du même styles nous concernant semble d’ailleurs plus un justificatif de la thèse soutenue par S François et promue par Bardholodho qu’une information objective des lecteurs.

 Les règles de Wikipedia nous semblent quelque peu manquer de logique, il est déconseillé de faire un article pour rétablir la vérité nous concernant ! Voir ces règles en cliquant ICI

Autrement dit, n’importe qui peut écrire n’importe quoi sur vous, mais pas vous ! Curieuse logique ? 

Ainsi nous ne nous définissons ni comme néo-druides, ni comme païens ou néo-païens, ni sympathisants d'extrême droite, ou de toute autre extrémisme.

Nous ne faisans pas de politique politicienne partisane et ne donnons aucune consigne en ce domaine.

La thèse de S François présente comme un amalgame des gens qui n’ont pas grand-chose en commun. Elle démontre surtout son ignorance de ce que nous sommes. Elle n’est en rien objective et scientifique. Elle est plutôt spéculation de l’auteur sur des faits non vérifiés.

En ce qui concerne Wikipedia, nous sommes très déçus de voir le manque de crédibilité actuel de cette entreprise pour nombre de ses articles (Même si la version en Anglais est moins erronée) . L' idée à l'origine excellente, semble petit à petit sombrer entre les mains d'un certain terrorisme intellectuel et matérialiste intolérant et tendancieux.

 A l’avenir, nous ne contribuerons plus à cette œuvre, tant en articles que financièrement, tant que n’aura pas été assaini l’atmosphère insane que certains y font régner. Un peu de rigueur dans la vérification des textes, plus de logique dans les règles, s'il vous plait!

Nous ne polémiquerons pas avec ces chantres de l'ignorance arrogante présentée comme science. Des références de ce que nous sommes, nous en avons certes, mais nous ne les gaspillons pas pour polémiquer avec des êtres de si peu de conscience. Curieux que ne soit pas appliquées aussi strictement les mêmes règles avec l'auteur de cet article.

Nous les réservons à ceux qui veulent se construire par l'expérience personnelle vécue., non par une spéculation oiseuse fondée sur des sophismes glanées sur des pages incertaines. 

Il serait peu sage de perdre son temps à polémiquer avec des interlocuteurs dont la psychorigidité est flagrante. Ces gens n'ont jamais été des nôtres et n'ont même pas eu l'honnêteté de nous rencontrer avant d'écrire sur nous de manière si désobligeante, si mensongère, sans nous connaître! Leurs références sont donc des plus douteuses et n'abuseront que les trop crédules et les sectaires.... . 

La Vérité est dans la Nature, pas dans les bibliographies ou Internet, qui n’en procurent qu’un reflet parfois fallacieux, voire diffamatoire:

Sortez de chez vous et vérifiez le sérieux  ce que vous avez lu, vous accroîtrez ainsi votre conscience.

Vous verrez aussi que certains diplômes ou prétentions  ne sont qu’illusions et impostures, servant à masquer l’ignorance et/ou la malveillance de certains..

Faites la comparaison avec l’information contenue dans ce site et la désinformation contenue dans l’article nous concernant dans Wikipedia. Ce dernier vous semblera au minimum sans intérêt pour la connaissance vu son indigence lamentable.

Voyez aussi les références de l’auteur de la thèse, il suffit de taper son nom et prénom dans un moteur de recherche comme Google pour être rapidement fixé, la lire dénoncer son manque de crédibilité  (Disponible ici) si vous en doutez. Nous ne citons pas Voltaire, il y a de bien meilleures références, mais ne calomnions pas arbitrairement ceux que nous ne connaissons pas.

Aussi cliquez aussi les liens hypertexte (en  bleu) faisnt référence à cette thèse, et oh surprise ! Devinez quel ouvrage vous verrez cité avec insistance dans notes et références….Edifiant ! Non ?

Bien sur, vous pouvez écrire pour protester à Wikipedia, mais vu comme nous avons été reçus…..

 

Qui sommes nous ?

En vérité, nous ne sommes que d’humbles serviteurs de la Connaissance et de la Vérité. Dénonçant avec une rigueur cartésienne autant la superstition, l’obscurantisme que les préjugés, le matérialisme aveugle et l’intolérance dogmatique, nous sommes un ordre et une fraternité philosophique initiatique dont le but premier est le service de l’Esprit et de la Connaissance,  en œuvrant à une Vie en harmonie avec son environnement, tant spirituel que matériel, et transmettant une expérience approfondie aux générations futures. Nous offrons, mais nous n'imposons quoi que ce soit, à qui que ce soit.

Nous sommes aussi une longue continuité disciplique ininterrompue dont l’origine remonte à la nuit des temps. Ainsi, la nouvelle ère celtique est âgée de plus de 4800 ans, mais elle n’est que la continuation  d’une tradition encore bien plus ancienne.

Notre autre but dans ce cadre est de mettre en œuvre tout ce qui peut aider l’être humain à trouver son épanouissement, en retrouvant sa souveraineté et sa dignité légitime, en élargissant le champ de sa conscience et le mettant en communion et harmonie avec ses origines et son environnement, en éradiquant du mieux possible les superstitions, les préjugés dogmatiques et les obscurantismes, freins implacables à l’épanouissement de l’être humain.

Comme d’autres traditions, connues dans d’autres contrées, sous d’autres noms (Bouddhisme, Lamaïsme, Bonpo, Kendile, Aztèque, Touva, Bouriata, Ogboni, Ubanda, etc) avec lesquelles nous entretenons des liens très fraternels, nous sommes des tenants de la Tradition Primordiale, Celle qu’on peut appeler la Spiritualité de  la Terre. Ce qui suit vous permettra d’en savoir un peu plus.

Et si vous avez les mêmes aspirations que nous,  nous pouvons nous y travailler ensemble, pour une culture de la Connaissance, la Paix et de la non-violence !

Notre structure est une et indivisible. Il ne peut y avoir de vrais Druides en dehors d'elle. 

En effet chaque nouveau sacerdote est reconnu exclusivement par ceux qui sont déjà dans l’Ordre, qui eux-mêmes l’ont été par leurs prédécesseurs depuis la nuit des temps.

Toute structure se prétendant druidique en dehors de la notre est une imposture. pour le moins, voire pire.

Elle a des liens avec d’autres structures comparables, mais non-druidiques.

Aussi, la plus grande défiance s’impose vis à vis de ceux qui se prétendent druidique sans se référer à nous, pire en s'opposant à nous.

Au mieux, ce sont des inconscients, mais souvent sincères et en quête de la Vérité. Nous pouvons les aider, cas par cas, s’ils apaisent leur ego et sollicitent notre concours, .

D'autres sont au contraire peu recommandables, cherchant surtout à attirer des clients à leur commerce (Livres, stages, spectacles, etc.). Les vrais Druides ne font pas de commerce. Ne vous laissez-pas abuser par leur baratin ! 

Certains veulent à tout prix se dire des nôtres car, disent-ils, ils sont persuadés de partager les mêmes croyances que nous.

Qu’ils se détrompent, car s’ils en ont, nous n’avons aucune croyance, mais une prise de conscience acquise au prix souvent sévère de l’expérience vécue et approfondie par notre travail avec méthode, humilité et scepticisme, conscients des handicaps de la condition humaine. 

Ce qui permet aux vrais Druides d'avoir des compétences opératives que n'ont pas des imposteurs.

Ils veulent que tout se qui se dit druidique s’unisse pour faire masse, être reconnu par la force et pour faire valoir leurs revendications, souvent contradictoires.

Désolés, mais nous ne revendiquons que notre liberté de conscience, et n’avons rien à faire de leurs revendications qui ne sont que politiques et matérialistes.

Ce n’est pas le nombre, la quantité qui comptent, mais la Qualité.

Un wagon de sable a une masse considérable par rapport à un diamant.

Des deux, qui a le plus de valeur ?

Sont-ils comparables ?

Que vaudrait leur alliance ?

Que vaut l’inexpérience, les superstitions sectaires d’un millier d’inconséquents comparés à l’expérience approfondie d’un seul connaissant ?

Le connaissant doit-il renoncer à son savoir pour s’harmoniser à l’obscurantisme disparate de l’inconséquence ?

Aussi faut-il s’écarter sans défaillir des contrefacteurs, des imposteurs, des usurpateurs, des manipulateurs et des fanatiques sectaires, avides de pouvoir, d’honneurs et de reconnaissance illusoire.

Nous dénonçons sans complaisance leur indignité.

Et si nous sommes si exigeants envers nous-mêmes, c'est pour apporter le maximum de garantie de Qualité et de sécurité à ceux qui nous accordent leur confiance.

IMPORTANT

L'Ordre est une fraternité spirituelle initiatique.

Ce n'est pas une structure commerciale, nous ne vendons rien dans ce cadre,

ni religieuse, nous ne cherchons pas à convertir qui que ce soit. 

Nous sommes uniquement une structure de transmission et d'échange de savoirs, d'expériences

 pour tout ce qui peut apporter Connaissance, Paix et Harmonie autour de nous, rien d'autres.



CONTACTS

 Secrétariat de l’Ordre des Druides

Téléphone :(00 33)  07 69 00 99 63   

e.mails : secretariatod@free.fr


 Le secrétariat de l'Ordre des Druides étant très sollicité, nous prions nos correspondants d’être patients et de faire preuve de persévérance, notre standard est fréquemment saturé

 

L’Ordre des Druides (OD) est composé de Sacerdotes de divers pays, essentiellement européens. Il constitue ainsi l’Union des Ordres Conventionnés Conformes à la Tradition des Druides (OCCTD).  Il existe néanmoins des « clairières » et « bosquets » dans nombre de pays non européens, souvent rattachés à une assemblée européenne.

Les tenants de la Tradition des Druides ne sont pas prosélytes.

Ils respectent toutes les autres traditions spirituelles authentiques, sous réserve que la réciproque soit vraie.

Leur but essentiel est le service de l’Esprit et de la Connaissance. Si d’autres disciplines sont pratiquées, c’est à titre accessoire.



Nota Bene:

RAPPEL:

Seule une consécration validée par l'unanimité du Conseil Sacré des Sages de Celtie CSSC est valable.

Celui qui pratique une consécration en dehors de la Règle est en dehors de toute légitimité et est exécrable, et s'exclut de lui-même sans autre procédure de notre égrégore et de l'Ordre.

Celui qui la reçoit aussi et elle est réputé non avenue, donc son récipiendaire est profane et étranger à l'Ordre des Druides, à sa Tradition.

Seules les personnes dont le nom figure sur le Tableau de l'Ordre peuvent publiquement se revendiquer être des nôtres. Si vous avez

des doutes sur la légitimité d'un druide, n'hésitez pas à nous demander confirmation de ce qu'il est réellement à secretariatod@free.fr

En ce qui concerne les infractions graves à la Règle de l'Ordre*pouvant conduire le contrevenant à l'exclusion de l'Ordre, la procédure est simple, ce contrevenant est exclu sur le champ de toute participation à toute activité et responsabilité au sein de l'Ordre. Il a trois mois pour faire amende honorable. A défaut d'exercer cette possibilité dans ces délais, ou s'il démissionne en espérant ainsi échapper aux sanctions, son exclusion de l'Ordre est confirmée.

Rendu au monde profane et exécré s'il a reçu une consécration, il n'a plus aucune légitimité dans la Tradition des Druides.

N'importe quel membre du CSSC après délibération de celui-ci peut lui signifier la sanction par tout moyen, notamment oral, conformément à notre Tradition.


Contrairement aux calomnies délirantes de certaines personnes malveillantes dont les outrances répétées les ont excluent depuis longtemps de la Tradition des Druides, il n'y a pas, il n'y a jamais eu de soumission ni de dictat de qui que se soit à qui que ce soit dans l'Ordre des Druides où toutes les Assemblées actuelles sont très unies et s'entendent dans une Sérénité exemplaire, malgré les tentatives acharnées de ces trublions pour y semer la zizanie par la diffusion sournoise (imprudente et maladroite) de calomnies haineuses qui ne peut que déshonorer et discréditer leurs auteurs et propagateurs.

A noter que l'Ordre des Druides est dirigé colégialement par l'ensemble des Ban Drui et Druides réunis au CSSC, ce qui exclu toute possibilité de « diktat » de qui que ce soit comme le dénoncent à tort quelques individus malveillants au comportement pour le moins ambigü, voire paranoïaque.

Dont il convient préciser que nombre d'entre eux ont vu leur candidature à l'admission dans l'Ordre refusée, d'autres en ont été exclus pour des raisons graves.


*Infractions aux articles 33 & 37, 45 et 20040829-01,-02,-03 et-05 à la Règle de l'Ordre de Druides notamment. La calomnie, le faux témoignage, le dénigrement abusif, le manque de loyauté et l'intrigue entre autres sont des manquements graves à la déférence que se doivent mutuellement tous les membres de l'Ordre.



Parmi les principales Assemblées constitutives de l’OD/ OCCTD, ( l'une comprend près d'un millier de référents !) vous trouverez notamment en espace francophone :



Assemblée de l'Ordre des Druides d'Île de France


Assemblée du Graal


Assemblée de l'Ordre des Druides d’Arvernia.


Assemblée Rénovée des Druides


Collège de la Tradition Druidique Occitane


Druividia Le site Web de Druividia


Kredenn Geltiek de l'Ordre des Druides  


Liste non exhaustive.

Mais d’autres assemblées ont choisi la discrétion. Pour les contacter, ou avoir confirmation de leur appartenance, passez par le secrétariat de l’OD/OCCTD.

Toutes sont de Tradition Hyperboréenne, connue outre-manche sous le nom de lignée de John Toland, mais dont seul le Druid Order est légitimement représentatif en ce pays.

 Des assemblées Belges, Helvêtes, Ibériques, Lusitaniennes, canadiennes et brésiliennes entre autres s'épanouîssent aussi sous l’égide de l’OD/OCCTD,


Pour les joindre, écrire au Secrétariat Genéral de l'Ordre des Druides qui transmettra aux personnes concernées.


 


Attention : Certains (beaucoup) se servent de l’interessant livre «Les Druides» de Michel Raoult, aux Editions du Rocher, comme référence. Ce livre n’est qu’un travail de collecte remarquable, réalisé selon les documents fournis par les groupes qui y sont décrits à l’époque (Première édition 1980) et qui ne reflètent pas toujours la réalité. Il est aujourd'hui totalement obsolète,

Ainsi, certains groupes d’origines hyperboréennes se sont retrouvés classées clanique acroamatiques, alors que d’autres, des plus fantaisistes, se donnaient des lignées imaginaires.

Après vérification la plupart se sont révélées des impostures.

L’auteur avait envisager un nouveau remaniement de ce livre qui était à l'origine «annuaire» remarquable de tout ce qui se prétendait «druidique ». Il était la publication d'une thèse qu'il avait présentée à l'Université de Haute Bretagne, Rennes II, en 1980, remaniée et mis à jour en 1992. Son décés au printemps 2014 e.v annule ce projet.

 Les nombreux «néo-druides» et associations culturelles d’inspirations celtiques n’ont aucune légitimité initiatique et sacerdotale, et ne font pas partie de nos structures.

Les plus sérieuses ne revendiquent pas d’identité sacerdotale, comme la Gorssedd Galloise, se définissent elles-mêmes clairement comme artistes ou associations littéraires,  poétiques, folkloriques et culturelles, ou mutualiste, comme l’IGLD, ce qui est parfaitement respectable, mais n'a pas grand chose en commun avec notre eschatologie.

 Les moins recommandables, une pléthore, ont souvent un comportement sectaire, extrémiste ou mercantile ( Souvent les trois à la fois) qui ne doit rien à la Tradition que nous transmettons, leurs prétentions est là aussi une imposture grave, leur enseignement une contrefaçon sommaire et dangereuse, souvent d'une profonde ignorance.


Dans cette catégorie trouvent-on aussi des individus au mental plus ou moins dégradé, leur niveau intellectuel très bas est souvent trahi par le manque de sérieux des bases scientifiques, historiques et pseudo-philosophiques qu’ils essayent de propager, en tentant vainement de se justifier en s'inventant des « filiations » et historique imaginaires, comme cet ancien « frère » dont l'apostolat s'exerçait il n'y a pas si longtemps dans une dissidence rosicrucienne très christique qu'il passe aujourd'hui sous silence pour se présenter maintenant comme un chantre du puritanisme païen depuis sa naissance ! Et l'essentiel de l' « historique » de ce chaudron aux relents douteux est une anthologie d'inventions, délires mythomanes et contre vérités révisionnistes digne d'un très mauvais roman, il suffit d'analyser sérieusement ses assertions confuses pour s'apercevoir rapidement de leur incohérence flagrante.

Ainsi, dans la même foulée nauséabonde s'est-il maintenant autoproclamé « Guardian of the Primordial Tradition » (Mot à mot: ou Gardien de la Tradition Primordiale, rien moins que ça!), pour former un triumvirat ( Les triumvirats précédent souvent les dictatures) aux relents maléfiques dirigeant une pseudo Alliance Internationale de la Tradition Druidique Primordiale/Celtic Druid Alliance des plus illusoires, (car composée d'intrigantes personnes refusées par l'Ordre des Druides / OCCTD, donc autoproclamées sans legitimité druidique), mais très interessée par le coté financier, mazette, obtenir un titre de « druide celtique » pour 200 € et en deux jours, c'est bien là un lucre immédiat sans grand investissement pour le vendeur qui n'a pas plus de légitimité que de scrupule. Mais une pure perte pour l'acquéreur, car ce titre fantaisiste n'a évidemment aucune valeur et légitimité dans la Tradition Primordiale. Mais cette triplette n'en est pas à une turpitude près, ni logique, ni fidèle à ses engagements et ses convictions!

Rappelons qu'être vraiment Druide, c'est d'abord avoir une conscience, la garder et la mettre au service du Divin, et non pas tenter de se servir sans vergogne du Divin pour assouvir ses ambitions personnelles, que cela ne se négocie ni ne s'acquière en deux jours ou pour quelque monnaie que ce soit !


Car parmi ces douteuses officines, il y a des imposteurs, des escrocs, des psychopathes et des fanatiques, tous bien peu fréquentables. Nous ne pouvons que vous conseiller d’éviter ces genres d'individus qui peuvent se révéler très nocifs pour votre équilibre et vos finances.


Mais nous laissons chacun libre est responsable de faire ce qu’il veut, à ses risques et périls, sous réserve de ne pas nous impliquer contre notre gré à ses impostures, délires ou divagations en se prétendant druide.

 

Peut-on être membre de l’Ordre des Druides quelle que soit son origine ?

:                                                Oui ! 

Il suffit pour cela :

1/ d’être accepté  par le Sedon comme mabinog, c’est à dire novice, étudiant/apprenti de cette Tradition

2/de contibuer à la marche de son assemblée et de suivre l’enseignement dispensé par les Druides, Bardes et Vates de l’Ordre de Druides.

Attention le nombre de mabinogi est limité et un entretien préalable rigoureux sélectionne ceux qui pourront suivre l’enseignement !

 

Toutes les personnes désirant simplement en apprendre plus pour mieux respecter l’éthique druidique peuvent être associées à leur demande à certaines activités de l’Ordre, certaines cérémonie ou réunions par exemple, sans s’engager outre mesure que de veiller à ne pas perturber les activités de l’Ordre. Il est notamment demandé l'ascèse de la parole aux postulants et novices.

A cette fin, elles peuvent demander à être considérées comme credimacos (pluriel credimaci), c’est à dire simple observant profane de la Tradition des Druides. ( Elles ne pourront évidemment en aucun cas se prétendre Druide, Barde ou Vate)

Elles appartiendront au Cercle des Credimaci. En l’absence de sacerdote, elles pourront, le cas échéant, animer et faire vivre un cercle local régulier consacré à la Tradition des Druides et sa promotion.

Pour cela, il suffit de contacter le Secrétariat de l'Ordre ou les responsables d’une des Assemblées de l’Ordre pour commencer la procédure d’intégration. 

 

Les credimaci peuvent devenir des mabinogi,

les mabinogi des sacerdotes et personnes consacrées

en fonction de leurs aptitudes et assiduité.


 ATTENTION !

Si comme trop de postulants depuis quelques temps, vous pensez vous joindre à nous uniquement parce que vous vous sentez « païens » farouches adversaires de tous ce qui est judéo-chrétien, ou « celtes » n’aimant pas tout ce que vous croyez ne pas l’être, nous ne vous accueillerons sûrement pas parmi nous ! En effet, nous ne sommes les ennemis de personne. Il y a des gens tout à fait respectables chez les « non-païens », tout comme il y en de fort peu fréquentables parmi ceux qui se revendiquent païens ou celtes.

 De même si vous pensez nous inclure dans un front, une ligue contre une religion, une école de pensée, une ethnie, ou une reconnaissance par les autorités séculaires, ne comptez pas sur nous, nous sommes pour la liberté et le respect d’opinion réciproque.. Nous sommes une fraternité spirituelles initiatique, en aucun cas une structure religieuse .


 

Il existe aussi des assemblées de crédimaci ne comportant pas de Vates, Bardes ou Druides, sous l'égide de Maîtres de Cérémonie reconnus par l'Ordre.

 Mais tout groupe ou personne se prétendant mouvement druidique ou sacerdote, ou se recommandant de nous, peut être en réalité une imposture, une escroquerie ou pire, un mouvement sectaire dont il convient de se protéger.


Parmi eux, nombre de gens à qui l’appartenance à notre Ordre a été refusée ou retirée pour des raisons graves, mais aussi des psychopathes en mal d’identité, au comportement dangereux, paranoïaque, des fanatiques de doctrines perverses et des charlatans mercantiles.

Libre aux inconséquents de se prendre dans leurs rets, mais nous n’assurons pas le SAV de ces officines.

Attention donc aux faux prophètes, faux guérisseurs, faux médecins…et faux druides !


Cependant, des groupes non légitimes, mais en recherche sincère, peuvent s’améliorer (heureusement) et devenir une de nos assemblée après amendement et mise à niveau.

La porte de l’Ordre est toujours ouverte aux bonnes volontés…

...Nous offrons une main bienveillante à celui qui trébuche...

l...Mais attention à ceux qui choient à cause de leur obstination à se perdre et veulent entraîner d'autres dans leur chûte !

Si vous avez le moindre doute sur la légitimité de vos interlocuteurs, faites preuve de discernement, contactez le Secrétariat Général qui vous donnera les informations les plus fraîches à leur sujet.

 

A eux qui s'étonneraient de ne plus voir un « trombinoscope » des membres les plus notoires de l'Ordre, il faut qu'ils prennent conscience que nombre d'entre eux étaient trop sollicités abusivement par des inconséquents qui les reconnaissaient et les abordaient souvent à brûle pourpoint sans raison valable, ce qui n'est d'aucune utilité pour l'Ordre, au contraire, ni pour ces fâcheux importuns. Aussi a-t-il été décidé de supprimer ce trombinoscope.

De même, pour les mêmes raisons, inutile de nous demander autographe ou photos dédicacées ou non.

Inutile aussi de nous inviter à votre forum favori comme facebook, twitter et autres, nous n'avons pas de temps à y gaspillez en bavardages oiseux.

De même serez-vous bloqués si vous nous contactez pour des raisons non motivées sur Skype: Contactez d'abord le Secrétariat Général par courriel en expliquant clairement pourquoi vous voulez nous joindre.

Toute raison futile, impertinente ou confuse entraîne irremédiablement le blocage définitif de l'adresse employée dans notre carnet d'adresses. 

Le Druide et les inconséquents 

 Chaque année, nombre de personnes nous rende visite.

Parmi nos visiteurs, quelques-uns uns se revendiquent des officines dont nous dénonçons les abus. Souvent très jeunes, ils se présentent à nous comme sacerdote sans la moindre légitimité et sans vergogne, mais plus ou moins d’inconséquence arrogante.

 A chaque fois s’instaurera  un dialogue qui ressemblera à peu près à ce qui suit :

 

Le Druide

- «  Bonjour visiteur ! Qui es-tu ? Que veux-tu ? »

L’inconséquent

- « Bonjour, je suis druide (vate ou barde)  et je profite de mes vacances près de chez toi pour te rencontrer »

Le Druide

-                                «Ah ? Tu es Druide ? Qui t’a fait Druide ? »

 

( En général, les vrais Druides se connaissent entre eux et si ce n’est pas le cas, savent se présenter à leurs compagnons d’une manière qui rend ces questions inutiles)

 

Trois types de réponses possibles de l’inconséquent prédominent:

 

1/ - « Je me suis proclamé druide »

 

2/ - « j’ai été élu par mon groupe quand je l’ai créé »

 

3/ -  « j’ai suivi un stage à la fin duquel j’ai reçu un diplôme de druide (barde ou vate)»

 

Le Druide :

«  Tu n’es donc pas Druide selon notre Tradition, mais sais-tu ce qu’est vraiment un Druide (Vate ou Barde ) ?

- Que peux-tu-m’en dire ? »

 L’inconséquent :

 – «  Pourquoi répondrai-je à cette question, je suis déjà druide (Vate ou Barde) ? »

Le Druide :

- « Et qu’en disent ceux qui te suivent ? »

L’inconséquent

- «  Une telle question les fait rire, ils sont eux aussi déjà druide, vate ou barde, alors elle ne les concerne plus ! »

Le Druide

 - « Si tu ne veux me répondre, que peux-tu répondre, que peuvent-ils répondre au candide qui ignore tout de notre Tradition et veut en savoir plus à ce sujet ? Il semble plus facile d’en rire que de répondre à telle question. Souvent le rire et le sarcasme ne sont qu’artifices éculés pour éluder une question à laquelle on ne sait répondre. Que t’en semble-t-il ?»

L’inconséquent

 – « …. »

Le Druide

    « - Si te remettre en question et répondre tu ne sais, comment sais-tu que sur le chemin du Druide vraiment tu es? »

       *          «-  D’enseigner notre Tradition es-tu capable ? »

*          «-  Hors de ton proche entourage, qui sacerdote reconnais-tu ? Qui comme tel  te reconnaît? »

       *          «- Comment revendiquer ton appartenance à un éggrégore dont tu ne reconnais pas la légitimité de ceux qui le constituent depuis la Nuit des Temps peux-tu? »

 

Certains inconséquents, plus ignorants, interrogent:

       *          - « C’est quoi un éggrégore ? » (Certains se demandent même si e.gregor n’a pas quelque rapport avec e.mail !)

 

Le Druide

-                                « La plupart de nos marcassins savent ce qu’est un éggrégore. » 

 

D’autres inconséquents très imbus de leur ego :

       *          « Je ne reconnais personne et ne veux dépendre de personne »

 

Le Druide : 

«-  Alors pourquoi te reconnaîtrait-on ? Qui te reconnaît ?

-                                Tout de Tout n’est-il pas dépendant selon la Tradition Primordiale ?»

L’inconséquent                

-«  …. !?  Alors d’après toi, ainsi  je ne suis rien ? Je ne suis et ne serais jamais Druide ?»

Le Druide :

 -« Mon avis est de peu d’importance, mais selon la Tradition Primordiale, seule référence des Druides, tu es un chercheur au début de sa quête. Aussi, pour la voir aboutir, deviens humble, très patient, studieux et attentif : Bien écouter pour apprendre tu dois. Comme beaucoup, en toi as-tu des qualités pour devenir Sacerdote, mais les cultiver avec assiduité pour les accroître tu dois.

De même, par des influences subtiles es-tu dominé, qu’apprendre à les maîtriser il te faut, sinon que le jouet inconséquent et vaniteux tu en deviendras :

De ton ego, quelque peu hypertrophié, et de ce que tu ignores, mais rejettes sans plus d’examen, craignant de te remettre en question, notamment. »

L’inconséquent

- « Mais les copains vont se moquer de moi si je leur dis que j’ai raconté des âneries jusqu’à présent…»

Le Druide :

- « … pour sur, s’ils sont pour le moment incapables de progresser ! Dommage pour eux ! Et dommage pour toi aussi, si à flatter leur ignorance tu te complais. Mais dois-tu perdre ton temps à les flatter en les laissant croupir dans leurs erreurs, sans chercher à progresser toi-même et faire amende honorable? S’ils sont prêts, au contraire, reconnaissants ils te seront de les sortir de l’ornière fangeuse de l’ignorance.

 

·        Pour t’aider à y voir plus clair, voici les « Dires de Cadoc », un très vieux texte de notre Tradition.

·        Médite-le bien avec eux !

·        Et peut être après, d’autres réponses ferez-vous? »

·        Peut-être grandir spirituellement et devenir vraiment ce à quoi tu aspires vas-tu pouvoir alors … »

 

D’autres inconséquents, plus instruits :

-                                « Moi, j’ai appartenu à une assemblée de l’Ordre des Druides, mais je l’ai quittée pour fonder mon groupe. »

-                                (Nombre de ceux-ci en vérité ont été exclus pour raisons disciplinaires graves)

Le Druide :

- « Qui t’y a autorisé ? »

Le dissident :

- « Moi seul. »

Le Druide :

-                               « Le serment qui faisait de toi un des nôtres tu as donc renié? Des nôtres tu n’es plus….»

 

ou

 

l’inconséquent :

-                               « J’ai appartenu à une assemblée de l’Ordre, mais je l’ai quittée pour une autre qui n’en fait pas partie, où je gagnais plus vite un grade ou deux de plus avec moins de difficultés. »

 

Le Druide :

-                               « Si ainsi vainement après des titres illusoires tu cours, tu n’as pas compris grand chose à notre enseignement, mais ceux qui t’ont aussi légèrement promu ont-ils été consacrés selon la Tradition ? »

 

Le dissident :

-                               « Ils se sont consacrés eux-mêmes * …. »

 

le Druide :

-                               « Belle légitimité ! Tu te repais complaisamment d’illusions et jettes la proie pour son ombre avec bien peu de discernement !

-                               Suffit-il d’un simulacre et d’enfiler une saie pour devenir Vate, Barde ou Druide ?

-                               Une cruche vide et fêlée devient-elle une bouteille pleine d’un grand cru dès qu’on lui en colle l’étiquette ? …»


 


SOMMAIRE